ABTA : Association Bogso terre d'Avenir

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Envoyer Imprimer PDF

Dimanche 13 novembre 2011                        Découverte de la salle Pablo Neruda installée

L’exposition sur le centre de santé communautaire (Cscom) d’Abta proposait une visite interactive qui, partant du vécu des scolaires, abordait le parcours santé présenté dans le projet.

Les  7 salles du Cscom ont été délimitées avec du scotch gris au sol et des panneaux suspendus (accrochés à l’aide de fil de pêche au plafond).

Chaque panneau reprenait le visuel de la Semaine « droits essentiels » et le logo d’Abta. Plusieurs informations santé et de nombreuses photos illustraient les panneaux dans chaque salle ainsi créée. L’ensemble des informations présentait une cohérence avec la fonction que la salle représentait (exemple : en Maternité, données sur la santé maternelle et infantile ; adolescentes-mères, …). Le lien était également fait entre différents facteurs qui contribuent à la santé (exemple  pour l’eau : approvisionnement -  puits - hygiène -  alimentation  - maladie ex le choléra  - données).  La mise en scène du projet allait jusqu’à l’implantation dans les salles de matériel médical (sauf si dangereux comme des seringues par exemple) disposé sur des tables, chariot etc.

La salle de triage (ou salle d’attente) présentait toutes les informations du projet Cscom Bogso (plan, représentation 3D, localisation du village, plaquette spécifique en format A3), des photos de Cscom existants et créés par Médecins d’Afrique (45 à leur actif) dont une affiche en particulier décrivait le parcours du malade dans un Cscom de Médecins d’Afrique.

Nous remercions Médecins d’Afrique pour les photos prises dans leurs Cscoms et qui ont permis d’illustrer notre projet.

Un petit stand d’objets réalisés par des bénévoles Abta proposait quelques produits à la vente au profit du projet soutenu (bagues, colliers, poupées, sacs à tarte, etc.)

 

L’exposition du club Unesco présentait les projets énumérés dans notre article du mardi 9 novembre avec en plus, des affiches portant sur tous les travaux des élèves réalisés depuis 2 ans. Les élèves avaient également sélectionné des Villes du Monde (nom, pays, distance ville du monde / Morsang sur orge) qui ont servi à baptiser les stands ; ces informations figuraient également sur des panneaux indicateurs dans la salle.

Sur le stand de la Semaine en Pagne on pouvait voir des costumes et coiffes du monde et en essayer certains. Pour le Japon on pouvait découvrir un haori et un noren, pour l’Inde il y avait un costume de mariage traditionnel brodé en soie. Plusieurs vêtements français des années 1800 à 1900 étaient exposés tels des cols en dentelle, des robes de baptême, un caraco et une culotte fendue. Une robe en soie de Chine, une robe traditionnelle du Maroc accompagnée de babouches, une robe en madras et un chapeau antillais, des accessoires et de l’artisanat malgaches, et aussi une nappe blanche en coton tissée au Tchad dans les années 70 étaient  également présents. Tous les objets présentés étaient accompagnés d’une notice explicative précisant l’origine, l’utilisation, etc.

En complément  des vêtements plusieurs dossiers  étaient consultables sur place, dont un sur l’histoire du costume (par Abta), « 70 idées tresses d’hier à aujourd’hui » dossier gracieusement prêté par YG Publishing (Montreuil). Il y avait également deux affiches sur les coiffes et les coiffures du monde du club Unesco du collège Jean Zay ainsi qu’une affiche expliquant le sens du nœud du foulard aux Antilles (prêtée par une amie antillaise).

La Ligue de l’enseignement proposait l’exposition « Tous mes droits d’enfants », un parcours d’images et de questions sur les droits de l’enfant (Alain Serres – Rue du Monde). Un débat suivait  sur les droits présentés. Les visiteurs étaient invités à répondre à un petit questionnaire sur papier et/ou sur tableau et pouvait indiquer  le droit qui leur semblait le plus important.

Le stand d’ACDH (Association Caritative pour le Développement Humain) invitait le public à découvrir plusieurs espèces de plantes à parfums et médicinales développées au Togo et expliquait  la fabrication d’une essence à partir de différents matériels (serpentin, etc.).

Lire et faire lire proposait des lectures d’ouvrages ( « La Petite Poule Rousse » de Paul Galdone,  « La fleur qui dérange » d’Elsa Devernois et de Zazie Sazonoff, etc.).

Le MRAP Val d’Orge (Mouvement contre le racisme et pour l’Amitié entre les Peuples) présentait deux expositions, l’une sur le thème « Les migrations pour vivre ensemble » et l’autre sur les Roms.

Artisans du monde Val d’Orge débattait du Commerce Equitable à partire d’une exposition et d’un petit film de 5 minutes sur le café ; ils assuraient une vente de produits liés au commerce équitable.

Amnesty international Val d’Orge à partir d’une exposition d’images sur leur campagne sur la Dignité Humaine engageait des échanges.

Médecins d’Afrique coordination Europe Présentait leurs différentes actions (Santé/VIH, programme RESACO sur la santé scolaire, etc…).

La Croix Rouge Française, Délégation Val d’Orge exposait des panneaux qui présentaient  leurs actions :  urgence secourisme, action sociale, action internationale et formation, etc.

L’inauguration est décrite dans un autre article.

 

Les Quizz de ABTA




GALERIE

jourass23.jpg