ABTA : Association Bogso terre d'Avenir

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
education
Envoyer Imprimer PDF

BILAN SUR NOTRE INVESTISSEMENT POUR LA CAMPAGNE PEPA 2012

Le montant de la collecte pour la campagne PEPA 2012 organisée par Abta s'élève à 1036,37€ dont 994.37€ collectés par le collège Jean Zay à Morsang sur Orge et 42€ collectés par notre partenaire Médecins d'Afrique (Savigny sur Orge).

Pour le collège, des élèves de 5ième (4 classes entières - Mmes Hommet et Alves - plus quelques élèves des 2 autres classes de Mr Dumas), une classe de 6ième (Mme Diop) et les élèves du club Unesco (Mmes Hommet et Ntomp) ont été concernés.

Cette campagne s'intégrait parfaitement dans le programme scolaire d'histoire géographie du niveau 5ième et dans l’esprit du club pour le club Unesco.

Les élèves de 6ième bien impliqués dans la SSI 2011 (réalisations de sets de table avec des mots mêlés, fléchés, etc. sur la solidarité et la santé) étaient demandeurs. Nous avons échangé sur leurs retours d'expérience en classe. Ci-dessous une photo de tous les retours inscrits au tableau dans 3 colonnes : les points positifs (+), négatifs (-) et neutres pour ceux qui n’ont pas osé (trop de monde et timide). Dans les points positifs ils ont souligné l’importance d’être à plusieurs (pour prospecter) et de s’adresser au cercle proche (famille, voisins, commerçants habituels). Dans les points négatifs ils ont été confrontés à des interrogations du type « pourquoi l’association utilise des enfants ? » auxquelles ils ne savaient pas répondre. Nous avons débattu des réponses type « j’aime pas les enfants africains », « c’est inutile », « pas beau », « j’ai la carte bleue » ... Les personnes âgées selon leurs réactions ont été perçues soit sympathiques soit antipathiques. Pour ce qui est du démarchage sur la voie publique, nous avons expliqué aux élèves qu’une carte de quêteur nominative et signée par le préfet était obligatoire !

Bilan pour les adultes

Pour cette première expérience nous avons, à des degrés divers, manqué de méthode et/ou de temps, mal évalué les quantités et la durée de l’opération et subi comme tout le monde les aléas de la vie ! Ainsi, pour 2 classe de 5ième le professeur moteur et référent (aussi référent du club Unesco) a été malade puis dans la foulée en congé maternité avec remplacement. L’objectif de départ, décidé au sein du club Unesco avec les élèves, de 5 cartes et 5 timbres par collégien,  s’est révélé trop ambitieux. La difficulté rencontrée pour  récupérer le matériel distribué aux élèves aurait pu être moindre s’ils avaient pris plus conscience de sa valeur et si les parents avaient été formellement informés. Mettre un mot aux parents dans le carnet de correspondance est une piste avancée pour l’année prochaine. Le matériel a été confié trop longtemps aux élèves qui passaient à autre chose, oubliaient : limiter la durée l’année prochaine. Enfin, la discussion sur ce retour d’expérience n’a pas été systématique : à intégrer au planning de la prochaine campagne.

Ceci dit, si nous n’avions rien fait nous n’aurions rien collecté. Nous sommes néanmoins fiers de la somme que nous avons collectée !

Nous remercions les élèves qui se sont confrontés au terrain et ont porté cette action.

Nous remercions les élèves du club Unesco qui ont travaillé sur cette campagne et dont les affiches seront réutilisées lors de la SSI 2012 et lors de la prochaine campagne.

Nous remercions tous les professeurs du collège qui ont accepté de piloter cette campagne qui au final a demandé de l’investissement personnel important au moment où ils voulaient finir leur programme, préparer les conseils de classe, le brevet, la rentrée …

Nous remercions la direction du collège qui nous a permis d’implanter cette action dans son établissement.

Nous remercions notre partenaire Médecins d’Afrique pour son investissement dans cette action.

Nous souhaitons reconduire cette campagne dans le collège l’année prochaine, forts de cette première expérience ./.

 
Envoyer Imprimer PDF

Nous avons dédié plusieurs de nos actions en Mai et Juin 2012  à la célébration de la Journée Mondiale de l'Afrique du 25 Mai, regroupées sous le label "Semaine mondiale de l'Afrique 2012". Quatrième rendez-vous,et pas des moindres, notre matinée de découverte des Ndebele lors de la fête annuelle du collège Jean Zay le 13 juin.


Nous avons conçu une exposition documentée et très illustrée sur les Ndebele D'Afrique du Sud, composée de 36 panneaux A3 plastifiés et de 48 panneaux A4 plastifiés. Elle permet de découvrir l'histoire de ce peuple, ses traditions et la beauté de ses réalisations artistiques, peinture murale et tissage de perles. Esther Malanghu, artiste sud-africaine que nous présentons dans cette exposition, a largement contribué à la reconnaissance de cet art dont même la Haute Couture Française s'est emparée ...


Cet Art et ce peuple sont exemplaires à plusieurs titres.

D'abord par le genre car il est de la responsabilité des femmes. Si les femmes sont de plus en plus reconnues comme un pilier des sociétés les filles continuent encore trop souvent à être défavorisées en matière d'éducation. Ensuite, mais en réalité dès le début de son essor,  il est apparu comme une arme de combat (le sens des inscriptions échappant à l'oppresseur) et donc comme une forme de résistance. Enfin, cet art a fédéré son peuple sur le plan culturel et lui  a permis d'affirmer et de préserver son identité.

Pour nous, cet art est un bon exemple des Richesses de l'Afrique, titre de notre exposition 2011 et qui reste notre démarche.


Il est impossible de résumer en quelques lignes toutes les informations que nous avons collectées et présentées dans cette exposition. Nous espérons avoir de nombreuses occasions de l'utiliser dans les établissements scolaires.

Pour revenir à notre matinée de découverte, nous avons invité les collégiens à se mettre dans la peau de ces femmes Ndebele le temps d'un dessin... Ils ont travaillé à "main levée", sans accessoire quelconque, sans gommer et à la façon de ces artistes de "peinture sur les murs". Une feuille blanche, deux diagonales tracées, et les voilà en train de concevoir leur "ndebele", soucieux de la symétrie, repassant les contours au feutre noir leur "charbon", remplissant les zones de couleurs lumineuses et au final fiers du résultat !


Dans notre souci d'impliquer la jeunesse et de l'accompagner nous avons encadré Juliette, 20 ans, co-animatrice ABTA de cette matinée. Elle a apporté son expérience artistique aux séances et a enchanté les collégiens par ses dessins.

Notre fierté est d'avoir proposé cette intervention dans une classe Segpa, "à part" dans le collège, et d'avoir eu aussi beaucoup d'élèves "non Segpa" qui sont venus découvrir les Ndebele et ont arpenté une "autre" partie du collège.


Merci aux enseignants de la Segpa pour leur accueil, leur intérêt (nous avons faits des projets pour la prochaine rentrée scolaire avec de la mosaïque, etc.).

Merci à la Ligue de l'Enseignement fédération Essonne pour l'impression gratuite et en couleur de tous les panneaux A3. Cette prestation en nature est vitale pour l'accomplissement de nos actions. Nos interventions scolaires sont gratuites et nous sommes bénévoles.


Merci aux dirigeants du collège pour leur confiance, merci aux élèves et merci aux Ndebele.

Juliette (à droite) et Suzanne, animatrices Abta de cette matinée - découverte.

 
Envoyer Imprimer PDF

La Semaine d’éducation contre le racisme 2012 à Morsang sur orge : l’implication d’ABTA

La Semaine a été organisée par 3 associations : ABTA, Ligue de l’Enseignement 91 et MRAP Val d’Orge. Les associations étaient présentes toute la semaine du 19 au 23 mars inclus.

Nous avons accueilli 20 classes du Cp à la 3ième soit 445 élèves et 16 enseignants. 12 classes du collège Jean Zay ont été reçues : tout le niveau 5ième soit 6 classes, tous les niveaux Segpa soit 4 classes, 1 classe de  3ième, 1 groupe du club Unesco. Au total 239 collégiens et 8 enseignants. 8 classes de 3 écoles primaires ont été reçues (Robespierre, Curie, Buisson). Au total 206 élèves de primaire et 8 enseignants.

Nous proposions 3 expositions à découvrir sur place (Racisme Discriminations du MARP, Préjugés de la Ligue, Etoiles noires et Charte du Mandé d’ABTA), définition des mots préjugé, discrimination et racisme avec une présentation de la loi contre le racisme et les discriminations, exemples de quelques "étoiles noires", activités ludiques (kit pédagogique « Save the city » de la Ligue, jeux de rôles, dessins).

La permanence d’ABTA était assurée par 4 membres, le contenu de l’exposition avait été retravaillé par 2 membres.

Les heures de bénévolat ABTA équivalaient à 176h soit 1584€ (base Smic horaire brut 9€) et notre exposition 2012 (22 panneaux A3 plastifiés, 18 panneaux A4 plastifiés) a coûté  92€ (papier, impressions, plastification).


Les enseignants et leurs élèves ont été très intéressés et ont apprécié la Semaine. La Semaine était utile pour définir correctement les mots et sujets abordés, faire connaître la loi.

Quelques résolutions ont été arrêtées entre partenaires pour 2013 : faire une séance de travail dès la 1ère semaine de décembre avec tous les intervenants pour élaborer une offre à l’attention des enseignants, organiser la communication dans la ville (MRAP), trouver une solution pour toucher les établissements trop loin de la Maison de la citoyenneté, informer les enseignants (par courrier remis directement) sur la tenue de cette semaine et de celle de la solidarité internationale avant l’été (ABTA), …

Pour ABTA nous devons encore retravailler notre support pour intégrer plus d’images, de bd, … Nous devons également présenter des étoiles blanches qui ont œuvré pour faire reculer le racisme et les discriminations, développer des activités ludiques, enrichir les « Phrases pour échanger », …

 
Envoyer Imprimer PDF

A l’occasion de la journée mondiale de l’Afrique – 25 mai – l’association Abta a organisé une semaine d’actions dans notre ville. Cette semaine a rencontré un vif succès auprès des participants.

Ainsi, à  la maison de la Citoyenneté et de la Vie Associative nous avons mis en place 2 expositions  tout public dont :

« L’Afrique des richesses », exposition documentée, conçue et réalisée par ABTA. Plusieurs textes, illustrés par de nombreuses images ont permis de réaliser  9 grands panneaux  - 40x60 – plastifiés et très colorés. Nous avons abordé les thèmes des Richesses du continent, des hommes, du sol, du sous-sol, de la flore, de la faune et des arts.

Nous y redécouvrons par exemple :

l’histoire du vaudou (ou vodou, ou vodoun) qui est une religion originaire de l'ancien royaume du Dahomey en Afrique de l'Ouest

le coltan matériau qui ne vous dit peut-être rien et pourtant… il est indispensable dans les domaines du nucléaire et les moteurs d'avion et aussi dans les GSM, les consoles de jeux  et les ordinateurs ; 80% des réserves mondiales se trouvent en République Démocratique du Congo

la vanille, épice constituée par le fruit de certaines orchidées tropicales et dont Madagascar est le 1er  exportateur mondial avec  60% de la production mondiale.

La bibliothèque médiathèque de Morsang sur Orge a collaboré au thème Richesses des arts en nous fournissant une playlist musique africaine élaborée par David Lebrun que nous avions sollicité. Nous les en remercions.

Nous avons également décoré la salle d’exposition avec quelques  tissus, vêtements et objets africains.

« Le village Ndem au Sénégal », exposition prêtée par Artisans du Monde val d’Orge, que nous remercions.  Nous  découvrons par exemple la vie des habitants,  le commerce équitable  et les artisans, un nouveau combustible à base de coques d’arachides.

Au collège jean Zay, dans le cadre du club que nous animons, nous avons mis le CDI - centre de documentation interne - aux couleurs de l’Afrique avec 5 affiches thématiques, des tissus et objets et une sélection de livres et documentaires. Une carte gastronomique de l’Afrique, la journée mondiale de l’Afrique et les instruments de musique, et sur le Cameroun : les oiseaux, la faune, quelques fêtes, qu’est-ce que le Yum ? (en langue bassa) mis en parallèle avec les réseaux d’échanges de savoirs. Nous remercions Chrystelle, professeure documentaliste du collège, pour son investissement.

Enfin, nous avons organisé 2 ateliers de découverte des écritures africaines et en particulier de l’écriture Mandombe pour les collégiens. Notre intervenant spécialiste était le Dr Banzouzi Jean Théophile de l’ong Médecins d’Afrique –coordination Europe et nous les en remercions.

 

 

Nous pouvons sur demande prêter « l’Afrique des richesses ». Nous contacter pour voir les conditions à l’adresse  Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

 
Envoyer Imprimer PDF

La journée mondiale de lutte contre le racisme est célébrée chaque année le 21 mars.

Pour  cette occasion, du 21 au 25 mars 2011, ABTA et ses partenaires- la Ligue de l’Enseignement et le MRAP (mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples) - sont intervenus auprès de plusieurs classes de niveau primaire et collège.

Ainsi, à la Maison de la Citoyenneté, en plus des expositions présentées (« Racismes au microscope », « Préjugés » et autres)
les élèves ont pu par exemple:

- définir le racisme et prendre conscience
que c’est un délit en France depuis 1972

- participer à différents ateliers
(Jouons la Carte de la Fraternité,
Fresque Calligramme) et jeux
(Save the City)

- découvrir la « Charte du Manden »
(Empire du Mali 1222, Soundiata Keita)
et quelques figures importantes méconnues.

 


Page 5 sur 6

Les Quizz de ABTA




GALERIE

bogso 831.jpg