ABTA : Association Bogso terre d'Avenir

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Bilans des Manifestations
Envoyer Imprimer PDF

Samedi 19 novembre Peu de public mais 2 belles Caravanes !

Nous regagnons la salle Pablo Neruda pour accueillir le public. Fini les scolaires, place aux familles, adultes, sportifs etc. que nous attendons nombreux. Très peu de personnes passent et c’est une grande déception. Heureusement que la Caravane fera deux étapes dans la salle cet après-midi et que les associations bien présentes pourront échanger !

La première, à 15h se propose de nous instruire sur la Campagne « Pas d’éducation, pas d’avenir ». Solidarité Laïque étant empêchée c’est la Ligue de l’Enseignement qui la remplace comme intervenant. Carl nous présente les différents aspects de cette campagne qui poursuit l’objectif d’une éducation de qualité pour toutes et tous dans le monde. Il nous explique en quoi elle consiste et nous renseigne sur les modalités pour y participer. La question de la pérennité des projets est abordée. La conférence se termine sur des échanges de points de vue.

La seconde, à 17h, est animée par Amnesty International. Liliane nous rappelle les objectifs de l’association, son mode de fonctionnement et présente quelques actions. Puis elle nous propose un court film sur les problèmes de pollution pétrolifère dans le delta du Niger. Ce film très éloquent nous conduit à débattre sur la responsabilité du groupe Shell dans cette catastrophe et plus généralement sur notre part de responsabilité dans tout ce qui se passe dans le monde, sur les moyens d’action que nous pensons –ou pas- avoir.

Une fois les visiteurs partis, nous installons des chaises Place de la Solidarité pour le lendemain. Les visiteurs assisteront à la dernière étape de la Caravane : la projection d’un diaporama résumant la Semaine à partir de 17 heures. Enfin nous nous mettons ensuite au travail : recensement des actions et temps forts de la Semaine, tri des photos non classées, conception des diapositives… Nous passerons 6h à concevoir cette première restitution et à tester son fonctionnement avec un vidéoprojecteur. Nous trions également quelques affaires que nous remporterons en quittant la salle.

A une heure avancée de la nuit nous partons prendre un peu de repos pour assurer la dernière journée. Nous avons rendez-vous dès 11h à la boutique d’Artisans du Monde Val d’Orge pour un café citoyen, avant dernière étape de notre Caravane !

 
Envoyer Imprimer PDF

Vendredi 18 novembre 2011                        Une classe, du rangement et place au spectacle !

 

Salle Pablo Neruda, nous poursuivons avec l’accueil des élèves uniquement le matin, une seule classe, la 6e7 du collège Jean Zay.

 

Aux associations présentes toute la semaine, Abta et la Ligue de l’enseignement avec Lire et faire lire, se sont ajoutées Médecins d’Afrique, Artisans du monde et le Mrap.

Aussi nous faisons des petits groupes, 3 à 4 élèves, qui tournent entre les partenaires présents. Heureusement qu’ils peuvent rester jusqu’à la récréation, peu avant 10h30. Les échanges sont bien animés, les élèves impliqués et certains sont personnellement interpellés par l’exposition sur les Roms. Les élèves et leur professeur demanderont par la suite une intervention en classe sur ce sujet avec si possible projection du film d’Alain Keller proposé au grand public par la Caravane du lundi 14 novembre.

Sitôt la visite des élèves terminée nous nous activons pour repousser ou alléger les stands afin de dégager l’espace pour la représentation théâtrale du soir. Nous devons prévoir l’emplacement du buffet car pas question après de tout bouger ! Nous dégageons tout le « bazar » que nous avions adroitement dissimulé sous les tables, balayons la salle et nous assurons que les loges sont prêtes à accueillir nos artistes. Nous leur prévoyons également quelques tables derrière  la scène. L’exposition du Cscom reste en place pour les spectateurs qui pourront la visiter après la pièce et avant le repas. Il est 13h lorsque les techniciens arrivent pour le montage du décor et les derniers réglages lumière et son. Le temps presse, la tension monte… il faut aussi placer les chaises des spectateurs, les accrocher les unes aux autres par mesure de sécurité, installer une table pour la caisse, le stand des objets artisanaux Abta réalisés par nos bénévoles (Christine, Christiane, Danielle, etc.), déplacer le stand  Artisans du Monde  (qui veulent faire une vente avant le spectacle) et l’exposition sur les droits de l’enfant (de la Ligue de l’Enseignement) dans le hall d’entrée afin d’occuper le public qui attendrait avant l’ouverture de la salle.

Dans la foulée Alain livre des provisions pour les acteurs, quelques collégiennes passent se renseigner sur la soirée, des adultes règlent leurs places et nous vendons quelques objets. Les comédiens arrivent à 16h pour une ultime répétition. Les premiers spectateurs arrivent dès 19h tandis que le traiteur livre le repas du soir. Le hall se remplit !!!

Il est environ 20h30 lorsque nous fermons la porte et commençons la soirée. Une rapide intervention de la présidente et de la secrétaire d’ABTA permet de remercier le public venu nombreux (plus de 120 personnes)  et de rappeler le motif de cette soirée. Les spectateurs seront invités à visiter l’exposition après la représentation, le temps d’installer les tables pour le repas. N’oublions pas d’éteindre nos portables ! La pièce de théâtre « Chez Mimi » d’Aziz Chouaki correspond à merveille au thème de la Solidarité Internationale. Les spectateurs se laissent entrainés et au fil de la pièce chantent et tapent des mains pour accompagner nos artistes. La représentation se termine et le public est invité à rejoindre les acteurs sur scène pour une ultime « danse solidaire ». Les applaudissements pleuvent et nous révélons au public que l’auteur a renoncé à ses droits et les comédiens à leurs cachets par solidarité avec le projet du Centre de Santé Communautaire de Bogso.

Tandis que les artistes retournent en loges pour se changer les spectateurs se mettent au travail, repoussent les accessoires de décors et installent les tables, les nappes, les sets et les chaises. En un temps record tout se trouve prêt pour la suite de la soirée. Les fûts de soupes sont apportés en bout de table et le service est assuré par des volontaires. Nous manquons de bols mais qu’importe, des verres feront aussi bien l’affaire ! Le partage s’organise et les échanges se font tout naturellement, en toute solidarité. Les discussions vont bon train, les rires aussi. Invités par la présidente d’ABTA, quelques-uns prennent la parole pour témoigner : satisfaction, encouragements dans nos actions, amour, plusieurs messages sont passés.


 

Bien après la dégustation des soupes et des mignardises les premiers spectateurs s’éclipsent, non sans oublier de saluer les organisateurs et de les féliciter.

Un groupe initie le rangement de la salle et en quelques minutes, tables et chaises sont repliées et rangées, les sacs poubelles bouclés, la salle prête à être réinstallée pour le lendemain.

Quelques personnes restent pour discuter encore un peu mais il est l’heure d’aller se coucher car demain nous continuons. Nous quittons la salle heureux du plaisir partagé à 1h45 !

 
Envoyer Imprimer PDF

Jeudi 17 novembre 2011           Scolaires en journée, Croix Rouge en soirée

 

Salle Pablo Neruda, les visites de classe se poursuivent… Encore une journée bien chargée avec  2 classes de 5e le matin et 3 classes de primaire l’après-midi. Les associations Abta, la Ligue de l’enseignement, lire et faire lire, ACDH et Amnesty international val d’orge ont assuré l’accueil de ces 71 scolaires.

Le soir, la Caravane de la Solidarité s’arrête dans les locaux de La Croix Rouge Val d’Orge à Villemoisson sur Orge dès 19h. La naissance de la Croix Rouge et ses différentes missions sont présentées à partir d’une projection de documents. Un échange s’engage sur les équipements et la mise en œuvre de leur système de traitement de l’eau. Puis les actions de l’antenne du val d’Orge sont abordées : collectes alimentaires et nationale, distribution alimentaire et de vêtements, secours aux démunis (patrouilles), formations aux premiers secours, etc.

L’engagement dans le projet du Cscom de Bogso est aussi présenté.

L’antenne du val d’Orge (CRVO) va mettre sur pied une mission de 6 à 12 formateurs et aides-formateurs pour apporter son expertise à Bogso dans les domaines du traitement de l’eau, des premiers secours, etc. Pour ce faire une mission préliminaire sera envoyée (2 personnes) afin de définir les actions à mener avec les partenaires locaux dont la Croix Rouge camerounaise. Après le voyage pour faire les formations un troisième voyage sera programmé pour effectuer le bilan des actions menées.

La CRVO a aussi lancé une collecte de matériels, linge médical et médicaments pour équiper le futur Cscom Bogso et a déjà offert pour Bogso une ambulance réformée en France et qui trouvera une seconde vie au Cameroun.

Un petit effectif de 8 personnes pour une soirée de qualité !

 


Page 5 sur 11

Les Quizz de ABTA




GALERIE

bogso 811.jpg