ABTA : Association Bogso terre d'Avenir

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Bilans des Manifestations
Envoyer Imprimer PDF

Lundi 14 novembre 2011 Atelier cuisine, visite des scolaires, Caravane avec le MRAP, la Semaine dmarre fort !

Une bnvole dAbta, Valrie, se rend au collge Jean Zay (Morsang s/o) 8h30 pour animer latelier cuisine avec un groupe de 8 lves de 3me SEGPA et leur professeur, Mme MOREAU. Dans le respect des rgles dhygine les lves commencent prparer la sauce tomate, les oignons, les champignons frais, les filets de poulets et le mas pour la confection de fajitas. En parallle, le riz est cuit. Oignons, tomates et poulet sont rissols. Quelques lves dcorent un peu la salle aux couleurs du Mexique puis dressent la table pour les professeurs et personnels dencadrement. Le petit groupe fait une pause pour se restaurer et goter les mets prpars. Les adultes arrivent et se servent un petit apritif pendant que les lves dressent les assiettes avec les fajitas. Le cuisinier du collge avait pris en charge les entres et les desserts. Le repas termin, les professeurs font part de leurs apprciations. Cest un avis trs favorable! Aprs le repas, les lves ont assur le nettoyage et le rangement de la salle de restaurant et de la cuisine. Il est 15h lorsquils terminent. Bravo!

Du ct de la Salle Pablo Nruda, ds 9h on sactive pour accueillir les classes des tablissements scolaires de Morsang sur orge. Chaque classe restera environ une heure sur place. Il est 10h lorsque 2 classes arrivent avec leurs enseignants, CM1 et CM2 de Ferdinand Buisson, soit 55 lves. Nous enchanons 11h30 avec laccueil de la 51 du collge Jean Zay, soit 27 lves avec leur professeur. Puis 13h30 nous recevons une classe de CP de Jules Valls et un CM1 de Ferdinand Buisson, soit 56 lves et leurs enseignants. Enfin, vers 15h45 cest une autre classe de 5me du collge Jean Zay qui nous rend visite avec son professeur, soit 31 lves. Pour chaque classe, des petits groupes sont forms et les enfants passent sur plusieurs stands o les reprsentants des associations animent la prsentation de faon interactive. Chacun repart avec des informations quil faudra rpercuter aux camarades, aux parents.

Il est 17heures lorsque nos derniers scolaires rejoignent leur tablissement.

Malik continue affiner lexposition tandis que nous rglons le matriel de vido-projection (le service culturel de la ville tait pass dans la journe nous installer un nouvel cran de projection et faire les branchements) et que nous disposons les chaises pour les spectateurs de la projection du film dAlain Keler Roms, parias de lEurope. Cest la premire tape de la caravane de la solidarit qui nous promne tous les jours de la semaine dune association lautre. Martine du Mrap installe les 33 participants et nous commente le film pendant sa projection. Puis la fin sinstalle un change dans la salle:interrogations, complments dinformation, lhistoire de la petite Maria, Que dlments pour affiner notre rflexion! La soire sachve autour dun verre de lamiti et de quelques gteaux. Nous prvenons le gardien 21h que nous sommes encore dans la salle et rangeons les chaises dballes.

Puis jusqu 23h30 nous continuerons lamnagement de la salle ceux qui viendront demain pourrons dcouvrir quentre Bogso et Morsang sur Orge il y a 6641 kms: nous les avons reprsents sur les marches dans le planisphre.

Malik a avanc ses palmiers, 2 sur 4 sont prts tre accroch.

Ouf, quelle belle et dure journe, demain pour de nouvelles aventures.Abta, votre dvoue.

 
Envoyer Imprimer PDF

Dimanche 13 novembre 2011 Dcouverte de la salle Pablo Neruda installe

Lexposition sur le centre de sant communautaire (Cscom) dAbta proposait une visite interactive qui, partant du vcu des scolaires, abordait le parcours sant prsent dans le projet.

Les 7 salles du Cscom ont t dlimites avec du scotch gris au sol et des panneaux suspendus (accrochs laide de fil de pche au plafond).

Chaque panneau reprenait le visuel de la Semaine droits essentiels et le logo dAbta. Plusieurs informations sant et de nombreuses photos illustraient les panneaux dans chaque salle ainsi cre. Lensemble des informations prsentait une cohrence avec la fonction que la salle reprsentait (exemple : en Maternit, donnes sur la sant maternelle et infantile ; adolescentes-mres, ). Le lien tait galement fait entre diffrents facteurs qui contribuent la sant (exemple pour leau : approvisionnement - puits - hygine - alimentation - maladie ex le cholra - donnes). La mise en scne du projet allait jusqu limplantation dans les salles de matriel mdical (sauf si dangereux comme des seringues par exemple) dispos sur des tables, chariot etc.

La salle de triage (ou salle dattente) prsentait toutes les informations du projet Cscom Bogso (plan, reprsentation 3D, localisation du village, plaquette spcifique en format A3), des photos de Cscom existants et crs par Mdecins dAfrique (45 leur actif)dont une affiche en particulier dcrivait le parcours du malade dans un Cscom de Mdecins dAfrique.

Nous remercions Mdecins dAfrique pour les photos prises dans leurs Cscoms et qui ont permis dillustrer notre projet.

Un petit stand dobjets raliss par des bnvoles Abta proposait quelques produits la vente au profit du projet soutenu (bagues, colliers, poupes, sacs tarte, etc.)

Lexposition du club Unesco prsentait les projets numrs dans notre article du mardi 9 novembre avec en plus, des affiches portant sur tous les travaux des lves raliss depuis 2 ans.Les lves avaient galement slectionn des Villes du Monde (nom, pays, distance ville du monde / Morsang sur orge) qui ont servi baptiser les stands; ces informations figuraient galement sur des panneaux indicateurs dans la salle.

Sur le stand de la Semaine en Pagne on pouvait voir des costumes et coiffes du monde et en essayer certains. Pour le Japon on pouvait dcouvrir un haori et un noren, pour lInde il y avait un costume de mariage traditionnel brod en soie. Plusieurs vtements franais des annes 1800 1900 taient exposs tels des cols en dentelle, des robes de baptme, un caraco et une culotte fendue. Une robe en soie de Chine, une robe traditionnelle du Maroc accompagne de babouches, une robe en madras et un chapeau antillais, des accessoires et de lartisanat malgaches, et aussi une nappe blanche en coton tisse au Tchad dans les annes 70 taient galement prsents. Tous les objets prsents taient accompagns dune notice explicative prcisant lorigine, lutilisation, etc.

En complment des vtements plusieurs dossiers taient consultables sur place, dont un sur lhistoire du costume (par Abta), 70 ides tresses dhier aujourdhui dossier gracieusement prt par YG Publishing (Montreuil). Il y avait galement deux affiches sur les coiffes et les coiffures du monde du club Unesco du collge Jean Zay ainsi quune affiche expliquant le sens du nud du foulard aux Antilles (prte par une amie antillaise).

La Ligue de lenseignement proposait lexposition Tous mes droits denfants, un parcours dimages et de questions sur les droits de lenfant (Alain Serres Rue du Monde). Un dbat suivait sur les droits prsents. Les visiteurs taient invits rpondre un petit questionnaire sur papier et/ou sur tableau et pouvait indiquer le droit qui leur semblait le plus important.

Le stand dACDH (Association Caritative pour le Dveloppement Humain) invitait le public dcouvrir plusieurs espces de plantes parfums et mdicinales dveloppes au Togo et expliquait la fabrication dune essence partir de diffrents matriels (serpentin, etc.).

Lire et faire lire proposait des lectures douvrages ( La Petite Poule Rousse de Paul Galdone, La fleur qui drange dElsa Devernois et de Zazie Sazonoff, etc.).

Le MRAP Val dOrge (Mouvement contre le racisme et pour lAmiti entre les Peuples) prsentait deux expositions, lune sur le thme Les migrations pour vivre ensemble et lautre sur les Roms.

Artisans du monde Val dOrge dbattait du Commerce Equitable partire dune exposition et dun petit film de 5 minutes sur le caf; ils assuraient une vente de produits lis au commerce quitable.

Amnesty international Val dOrge partir dune exposition dimages sur leur campagne sur la Dignit Humaine engageait des changes.

Mdecins dAfrique coordination Europe Prsentait leurs diffrentes actions (Sant/VIH, programme RESACO sur la sant scolaire, etc).

La Croix Rouge Franaise, Dlgation Val dOrge exposait des panneaux qui prsentaient leurs actions: urgence secourisme, action sociale, action internationale et formation, etc.

Linauguration est dcrite dans un autre article.

 
Envoyer Imprimer PDF

Jeudi 10 novembre 2011 Fin du planisphre et rcupration du matriel

Journe charge et stressante. En effet, nous sommes la veille dun week-end o beaucoup de structures font le pont et nous navons que cette journe pour tout boucler.

Ds le lever, nous sommes plein de courbatures tous les muscles sont endoloris, aucune position nest confortable, tout mouvement est pnible.

Dabord, il faut terminer le planisphre: toutes les contremarches sont faire et quelques retouches sont ncessaires. Kvin est au repos chez lui ce matin. Cest donc Malik qui se remet louvrage courageusement, pendant encore 5 bonnes heures de travail, Suzanne l'assiste et est beaucoup moins efficace.

Laprs-midi commence alors la course pour rcuprer le matriel prvu pour cette semaine de la solidarit internationale. Suzanne et Kvin sy attlent. Un cran de projection pour vidoprojecteur et dnormes bacs alimentaires (pour garder les soupes au chaud) sont rcuprs la Citoyennet qui malheureusement na pas 100 grosses cuillres (pour les soupes du 18/11; il faudra encore rgler ce point).Puis direction le restaurant traiteur associatif Aux saveurs de Ynka Viry Chtillon.Il faut dposer notre chque dacompte pour confirmer notre commande de soupes!!! Un peu dattente et hop nous voil repartis pour la mairie afin de rcuprer les impressions commandes (affiches, photos format A3 et calicots). Impossible de se garer proximit, Kvin fonce prendre les documents: tout nest pas prt, il faut attendre ce qui na pas fini dtre imprim.

Ren (de la Ligue de lEnseignement) nous rejoint pour nous dposer des prospectus: oh malheur il manque des impressions que nous avions demandes Alain, son collgue. Nous lui tlphonons immdiatement et convenons de lui faire un nouvel envoi, quil imprimera et nous livrera le lendemain. Ensuite nous allons durgence la Maison de lEnvironnement pour rcuprer le vidoprojecteur avant la fermeture! Nouveau stress, en consultant le premier lot de documents imprims nous constatons quil en manqueet retournons au service communication de notre ville et l, pas de solution!!! Le responsable est parti, rien faire. Il faut grer l'imprvu et trouver une solution de secours Avec laide de Malik (toujours) nous adaptons des documents manquants au format A3 et demandons Alain (la Ligue, encore) de nous les imprimer en urgence; il nous les dposera le lendemain. Ouf!

A demain pour de nouvelles aventures.

 
Plus d'articles...


Page 7 sur 11

Les Quizz de ABTA




GALERIE

bogso 811.jpg