ABTA : Association Bogso terre d'Avenir

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Bilans des Manifestations
Envoyer Imprimer PDF


SEMAINE NATIONALE DE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE

BILAN DES ACTIONS MENEES

du 13 au 20 novembre 2010 Morsang sur Orge

1. Le point de dpart

2. Le programme des activits

3. Les actions avec le collge Jean Zay

4. Les actions et bilans des associations
Artisans du Monde du Val dOrge
Croix Rouge Franaise du Val dOrge
Mdecins dAfrique Coordination Europe
Amnesty International groupe de lOrge
Association Bogso Terre dAvenir

5. Les outils de mesure de limpact sur le public

6. Le bilan chiffr

7. Les annexes

8. Conclusion et remerciements

Tlcharger le compte rendu complet du bilan

Document PDF 1861Ko


1. Le point de dpart

Le contexte :

Renseignement pris auprs de la Maison de la citoyennet, il ny a pas de manifestations Morsang sur Orge loccasion de cette Semaine nationale de la Solidarit Internationale depuis de nombreuses annes.

Lassociation ABTA propose donc dorganiser des animations loccasion de cet vnement qui concidera avec le 21ime anniversaire de la Convention des droits de lenfant.

Les grandes tapes :

En juin : nous sollicitons le directeur et lquipe pdagogique du collge Jean Zay. Ils donnent leur accord pour lorganisation dun tournoi de football solidaire et des ateliers cuisine du monde.

Nous contactons Mme Chalaud et la maison de la citoyennet pour prsenter notre projet et solliciter un partenariat.

Nous mobilisons dautres associations (morsaintoises et/ou partenaires).

En septembre : en plus dABTA 6 associations parmi celles sollicites acceptent de sassocier lvnement. Faute de temps et de moyens, nous nlargissons pas nos recherches de partenaires. Nous choisissons comme thme privilgi dintervention les droits de lenfant.

ABTA dpose des invitations informatives aux 16 directions des coles maternelles et lmentaires de la ville, linspecteur de lducation nationale, au collge Pguy, aux services SMJ / coordination des centres de loisirs / accueil priscolaire, la Bibliothque Mdiathque de la ville, au lyce Corot de Savigny sur Orge. Plusieurs courriers resteront sans rponse.

Au collge Jean Zay de nouvelles animations sajoutent au programme initial.

En octobre : la Bibliothque Mdiathque et la Maison de lEnvironnement de la ville, la Fdration franaise des clubs Unesco sassocient lvnement.

Le service Communication de la municipalit prpare un article et rcupre les donnes pour les supports dits cette occasion.

En novembre : le 12, parution dans le flash infos de larticle sur la Semaine de la solidarit, mise disposition des supports le 09 novembre, article sur la Semaine en ligne sur le site internet de la ville, mise en place des 2 calicots.

Samedi 13 novembre la Semaine dmarre!


2


3. Les actions avec le collge Jean Zay

Activit : Contes africains

Elves concerns : Club festival des jeunes conteurs , lves de 6me 3 (26 lves)

Date / dure: Lundi 15 novembre 2010 / 30 min

Professeurs concerns:

Mme Bernigole, professeur de franais et Mme Mothes, professeur-documentaliste

Droulement de lactivit et bilan :

Les lves de latelier festival des jeunes conteurs ont racont aux lves de 6me des contes africains envoys par les lves du collge de Bogso aux lves du club UNESCO lanne prcdente. Tous les lves du club nont pas cont (par manque de temps) mais cette activit a suscit un enthousiasme gnral, de la part des conteurs eux-mmes et de la part des spectateurs. Certains conteurs ont choisi de fonctionner en binme ce qui tait une premire exprience.

Les contes tiologiques dits par les lves ont la fois ouvert une passerelle entre la France et le Cameroun. La notion de solidarit a t prsente aux lves par Mme Ntomp.

Il sagissait ici de faire dcouvrir et partager une part de la culture africaine.

Activit : Dessins sur la solidarit

Elves concerns : 6me1 - 6me2 - 6me 4 - 6me 5 - 6me 6 (128 lves)

Date / dure : Affichage pendant la semaine de la solidarit (et plus)

Professeurs concerns :

Mme Donnez, professeur darts plastiques et Mme Mothes, professeur-documentaliste

Droulement de lactivit et bilan :

Les lves des classes de 6me ont dessin leur vision de la solidarit. Ils ont eu rflchir sur la notion: il leur tait demand dcrire sur le dessin un mot qui reprsente la solidarit. Ces mots ont ensuite t classs par thmes, thmes repris sur les feuilles dun arbre de la solidarit (finalis par deux lves de 5me). Cet arbre a t affich dans le hall du collge, avec les dessins.

Exemple de mots retenus : paix, fraternit, tre ensemble, tre solidaire, solitude

Ces dessins vont ensuite tre envoys aux enfants de Bogso (fvrier 2011), l encore pour crer une passerelle entre les deux pays.

Les dessins ont servi mettre le collge aux couleurs de la semaine de la solidarit. Mais laffichage dans le hall, a aussi permis de sensibiliser lensemble des lves sur limportance de cette notion et les nombreuses significations quelle peut avoir.

Activit : Ralisation daffiches

Elves concerns : Classe de 5me1 (15 lves)

Date / dure: Affichage durant la semaine / 3 heures (par groupes)

Professeurs concerns:

Mme Bernigole, professeur de franais et Mme Mothes, professeur-documentaliste

Droulement de lactivit et bilan :

Les lves de 5me1 ont ralis des affiches sur les 4 pays de latelier cuisine (Vietnam- Antilles-Maroc-Cameroun) grce un travail de recherche documentaire.

Ces affiches ont t installes dans la salle manger des SEGPA (lieu de djeuner pour les ateliers Cuisine) et la cantine durant la semaine.

Rappel: ces lves taient acteurs pour la prparation des plats des ateliers culinaires.

Voir plus loin le paragraphe Activit : Atelier cuisine.

Activit : Tournoi de football

(suivi dun goter solidaire en partie financ par lUNSS Jean ZAY)

Elves concerns : Elves de lUNSS football (total des participants: 45 joueurs)

Date / dure: Mercredi 17 novembre 2010 / 3 heures

Professeur concern : M. Le Breton, professeur dEPS

Droulement de lactivit et bilan :

Les lves du club UNSS ont particip un tournoi de football aux couleurs de la solidarit internationale, au stade Lo Lagrange. Ils rencontraient les lves des UNSS de Grigny (collges Delaunay et Pablo Neruda) et de Sainte Genevive des Bois (Paul Eluard).

Le tournoi a ncessit une prparation au pralable : les lves ont d ainsi rdiger 2 chartes (niveau Benjamin et niveau Minime, voir en annexe) quils sengageaient respecter pendant le tournoi. De plus, pendant les matchs les joueurs de chaque quipe reprsentaient un pays dont le drapeau avait t dessin sur leur visage laide de crayon de maquillage.

Daprs M. Le Breton, le tournoi a t informatif et intressant. Les lves ont beaucoup discut en amont sur la notion de solidarit, cela a ncessit une vritable prparation mentale. Les lves ont t bien informs car ils avaient en tte le tournoi depuis le dbut de lanne. Mais cela ne va pas forcment marquer un changement dans leur attitude

Nanmoins, cette activit doit tre reconduite, car il faut bien insister sur la notion pour la faire intgrer aux lves.

Activit : Tambour du Bronx

Elves concerns: 8 lves

Date / dure: Mercredi 17 novembre 2010 / durant le tournoi de football

Professeur concern : Mme Morker, professeur dducation musicale

Droulement de lactivit et bilan :

Les lves volontaires se sont entrans jouer des percussions sur des bidons de rcupration la manire des tambours du Bronx . Ils ont jou avant le tournoi de football et mme pendant (petits soucis de voisinage avec le cours de Tennis qui se faisait proximit ce moment-l).

La solidarit tait ici vue au travers de la musique et de louverture culturelle.

La mise en place des tambours du Bronx a ncessit une longue prparation, notamment dans la recherche des bidons et leur transport. Le temps dentranement sen est trouv un peu rduit. Nanmoins, le spectacle tait au rendez-vous, et cest un bon moyen, selon leur professeur de musique, daborder la notion de solidarit.

Les lves ont apprci cette nouvelle forme dexpression.

Activit : Visites de lexposition sur la solidarit

Visites encadres par Mme Chevaugeon, professeur de franais/mathmatiques

Elves concerns: 6me 7 (15 lves) et 5me 7 (10 lves)

Date / dure: Mardi 16 novembre 2010 / 1 heure et Vendredi 19 novembre 2010 / 1 heure

Droulement de lactivit et bilan :

Les lves de 6me 7 et de 5me 7 ont visit lexposition qui avait lieu la maison de la citoyennet.

Les actions menes par les associations (Abta, la Croix Rouge, Lire et faire Lire, Mdecins dAfrique, Artisans du monde, Amnesty International groupe de lOrge, La ligue de lenseignement) leur ont t prsentes.

Cette heure de visite a permis aux lves de sinterroger et de rflchir sur la notion de solidarit internationale partir des exemples dactions menes par les diffrentes associations reprsentes. Ils ont constat quelques diffrences ou quelques similitudes entre les collgiens de Bogso au Cameroun et eux. Ils ont galement pu dcouvrir ou reconnatre des objets, aliments, plantes, etc

Il leur a dailleurs t demand de travailler sur la notion de solidarit internationale avant la visite et aprs.

Visite encadre par Mme Hommet, professeur dhistoire gographie ducation civique

Elves concerns: 5me 1 (15 lves)

Date / dure: Jeudi 18 novembre 2010 / 1 heure

Droulement de lactivit et bilan :

Mmes interrogations, rflexions, dcouvertes que ci-dessus. Ces lves faisaient partie du groupe qui cuisinait pendant les ateliers culinaires.

Visite encadre par Mme Hommet, professeur dhistoire gographie ducation civique

Elves concerns: Club Bogso (14 lves)

Date / dure: Mardi 16 novembre 2010 / 1 heure et Vendredi 19 novembre 2010/ 1 heure

Droulement de lactivit et bilan :

Le premier trimestre a t totalement consacr aux travaux sur la solidarit internationale. Durant celui-ci les lves du club ont largement contribu la tenue de la Semaine puisquils ont raliss pour lexposition la maison de la citoyennet toutes les affiches (40X60) du collge en rapport avec leurs travaux 2009/2010. Dautre part ils ont fait des recherches sur les associations partenaires de lvnement et sur diffrents domaines de la solidarit internationale dont la sant, lducation, le commerce quitable, les chansonssolidaires. Ce travail a fait lobjet dun affichage au collge pendant la Semaine
(3 affiches 40X60). Le club a galement labor un questionnaire sur la solidarit internationale utilis lors des visites de lexposition.

Cette heure de visite a permis aux lves dapprofondir leur rflexion sur la notion de solidarit internationale partir des exemples dactions menes par les diffrentes associations quils ont pu dcouvrir dans lexposition. Mmes interrogations, rflexions, dcouvertes que les autres groupes. Grce la prsence des diffrents objets les lves trouvent les choses plus concrtes. Lexposition leur a permis une vision complte de leurs productions 2009/2010.

Plus globalement limplication des lves du club les a aids rafrachir leurs connaissances, prciser des ides et dcouvrir (des associations, des pistes daction, ).

Activit : Exposition sur la biodiversit

Elves concerns : 5me 2 ,5me 4, 5me 5, 5me 6 (101 lves) - 6me 3 (26 lves)

Date / dure: Jeudi 18 novembre 2010 / 1 heure

Professeurs concerns : Mme Hommet, Mme Alves-Dias, Mr. Dumas

Droulement de lactivit et bilan :

Les lves ont visit lexposition Unesco sur la Biodiversit, exposition apprte par la Maison de lEnvironnement de Morsang-sur-Orge et la Fdration franaise des Clubs Unesco (FFCU). Lexposition tait installe dans la salle audiovisuelle du collge.
Mmes Vronique Deballe, IsabelleCanovas, de la Maison de lEnvironnement et M. Bruno Granozio, coordinateur des clubs Unesco pilotaient la visite.

Aprs une prsentation du contexte (la semaine de la solidarit), les lves ont parcouru lexposition et rempli des questionnaires qui visaient dgager la notion de solidarit sous le prisme de lenvironnement et de la biodiversit. Durant la dernire demi-heure, une mise en commun des rponses a permis une meilleure comprhension de ces facteurs par les lves.

Activit : Ralisation de quiz lectriques

Elves concerns : Classe de 4me 1(30 lves)

Date / dure: en amont, et durant la semaine de la solidarit頠 / 1 heure

Professeur concern: M. Bouville, professeur de physique-chimie

Droulement de lactivit et bilan :

Les lves de 4me 1 ont ralis des quiz lectriques sur des sujets de la solidarit internationale qui leur avaient t proposs (exemples: relier une association son domaine dintervention, associer chaque pays son drapeau, associer chaque pays sa capitale). Un groupe trs motiv a cr son propre questionnaire (relier la monnaie au pays correspondant). Ces quiz ont ensuite t utiliss durant la Semaine la Maison de la Citoyennet et au CDI du collge.

Certains lves, pas forcment bons en physique, ont t intresss et concentrs; dautres lves nont pas du tout t concentrs. Ctait difficile de raliser lactivit en classe entire, il vaudrait mieux le faire en groupes. Malheureusement le contexte (solidarit internationale) na pas pu tre prsent aux lves avant quils mnent lactivit.

Activit : au CDI expositions sur des thmes concernant la solidarit et quiz

Elves concerns : tous les lves qui sont passs au CDI durant la Semaine

Date / dure: cf. droulement et bilan de lactivit, ci-dessous

Professeur concern: Mme Mothes, professeur-documentaliste

Droulement de lactivit et bilan :

Des expositions sur des thmes concernant la solidarit ont t mises en place au CDI en prparation de la Semaine de la solidarit et pendant la semaine. Chaque exposition tait aussi loccasion de mettre en avant le fonds documentaire sur les thmes abords. De plus, un quiz sur chacune des expositions tait propos aux lves.

Exposition sur la paix : semaine du 20 au 24 septembre (16 lves ont rpondu au quiz:
3 de 6me, 8 de 5me, 5 de 4me).

Exposition sur la peine de mort : semaine du 11 au 15 octobre (7 lves ont rpondu au quiz)

Exposition sur les droits des enfants : du 15 au 18 novembre (22 lves ont rpondu au quiz)

Un quiz sur la solidarit internationale tait aussi propos aux lves pendant la

Semaine.

Activit : Atelier cuisine

Elves concerns en cuisine et au service :

Elves de 3me SEGPA (7 lves) et lves de 5me1 (14 lves)

Environ 100 plats ont t servis durant la semaine.

Date / dure: durant la semaine, les lundi, mardi jeudi et vendredi

Professeurs concerns:

Mme Boennec, hygine alimentaire SEGPA, Mme Rodriguez, professeur principal 5e1

Droulement de lactivit et bilan :

Les lves, encadrs par le professeur et une maman chef du jour ont ralis des plats, base de poulet, selon des recettes provenant de diffrents pays. Le calendrier tait le suivant: lundi Maroc (tajine de poulet aux raisins et abricots secs), mardi Vietnam (nouilles sautes au poulet), jeudi Antilles (poulet coco et son riz crole) et vendredi Cameroun (poulet la sauce darachides et ses bananes plantains mres).

Les lves de 5me, demi-pensionnaires et volontaires ont pu les dguster les lundi, mardi et jeudi. Le vendredi tait rserv aux volontaires professeurs de 5me 1 et de 3me 7 et au personnel dencadrement du collge.

Bilan de Mme Rodriguez ((professeur principal 5e1):

Malgr un manque de prparation en amont due au manque de temps, le bilan de cette semaine est trs positif.

Bilan de Mme Boennec (professeur HAS):

Les lves de 3e7 (SEGPA) et de 5e1 ont particip de faon active ce projet. Si certains lves de 5e1 ont eu des difficults trouver leur place dans la cuisine, ils ntaient pas pour autant inactifs, bien au contraire. Avec un seul cours de cuisine pratique leur actif, ils ont montr dans lensemble un grand intrt pour les plats raliss. Alors que ces derniers taient rticents en ce qui concerne le service table, ils se sont finalement tous proposs pour le faire.

En ce qui concerne les 37, ils ont particulirement bien accueillis ce projet. Pour eux la SEGPA tait mis en avant .

Chaque lve de 3me a cuisin deux matines dans la semaine. Ces derniers ont trouv un intrt particulier cuisiner des plats de pays diffrents. Certains taient ravis de participer la ralisation du plat de leur pays mais aussi de dcouvrir un plat dhorizon nouveau.

Leur participation comme personnages principaux leur a galement permis de dmontrer leurs savoirs et savoirs faire.

Enfin, jinsiste sur lattention et limportance que les lves ont porte aux mamans qui ont particip ce projet. Ces dernires ont t accueillies comme de vrais professionnels, les lves ont cout leurs savoirs avec attention et admiration.

Pour conclure je dirai que cette semaine repas du monde fut un succs.

Les principales difficults taient que chacun trouve sa place dans la cuisine, mais aussi la grande fatigue rencontre en milieux daprs-midi, une fois la remise en tat effectue. La rencontre des 5e1 et des 3e7 ntait pas vidente. Les lves ont prouv un peu dembarras au dpart quant leur positionnement (lves de SEGPA, lves de gnral). Mais finalement une fois le cours dbut, chacun a su trouver sa place et lintrt qui allait avec. La russite de cette semaine se confirme galement par lattitude positive et respectueuse des lves. Aucun problme de discipline nest a relev.

Environ 100 repas ont t servis lors de la semaine.

Retour trs positif des agents de cuisine, ils attendent galement les recettes, petite frustration quand mme de leur ct, tant donn quils quittaient la cuisine au milieu de la matine.

Quant au cot, selon le chef, a a cot cher. Mais combien ?


4. Les actions la Maison de la Citoyennet

a) Artisans du Monde du Val dOrge

Bilan positif :

Convivialit

Echanges positifs

Dcouverte dassociations pourtant proches gographiquement

Des regrets:

Peu de public: linformation na pas circul, privilgier les contacts par les rseaux?

Pour ADMVO, intervenir au collge: organiser une table ronde avec des lves et des adultes sensibiliss au commerce quitable par une exposition (prte en amont).

Danielle pour ADMVO

b) Croix Rouge Franaise du Val dOrge

Points positifs :

- trs bonne cohrence et prsence des associations

- bonnes animations

- semaine engage

Point ngatif :

- le principal point ngatif est la communication. Il est vraiment dommage qu'il n'y ait pas eu plus de "bruit" autour de l'vnement et que, du coup, il y ait eu si peu de monde.

J'espre que cela vous aidera pour la suite.

Cordialement.

Chlo JEZ, Croix-rouge franaise Val dOrge

c) Mdecins dAfrique - Coordination Europe

Les samedis 13 et 20 novembre 2010, lONG Mdecins dAfrique tait aux cts de lAssociation Bogso Terre Avenir (ABTA) dans le cadre de la semaine de la solidarit Internationale en prsence de Madame le maire de Morsang-sur-Orge et trois de ses adjoints. Laprs-midi a dmarr par le mot de bienvenue de la prsidente dABTA (association linitiative du projet et coordinatrice des manifestations de la Semaine dans la ville). Mme le Maire a soulign limportance de ces manifestations et remercier lorganisatrice et ses diffrents partenaires dont Mdecins dAfrique. Le samedi 13 octobre, jour de louverture officiel de la manifestation, Dr Jean Thophile BANZOUZI, Coordonnateur Europe de Mdecins dAfrique, est intervenu sur le thme Droit de lenfant et la sant : programme de redynamisation de la sant scolaire (RESASCO) en Afrique. Plusieurs questions ont t voques : la situation des enfants soldats, les enjeux conomiques plantaires et leurs consquences sur les droits des enfants, les mutilations des filles et mariages forcs, les enfants sans identits, linsuffisance des budgets de la sant scolaire, etc. MDA a plaid pour tre cohrent avec les droits de lenfant que les dcideurs politiques commencent prendre conscience quil est urgent de lancer une CMU (Couverture Maladie Universelle) au moins pour tous les enfants du monde. La clture de la semaine sest passe autour dun pot en prsence des lus et des associations partenaires.

Plusieurs leons sont tirer:

- Mieux communiquer pour mieux impacter la manifestation.

- Organiser avec la Mairie (dj bien implique) une runion longtemps en avance pendant la phase prparatoire pour quensemble avec les acteurs associatifs tout soit mis en place pour bien russir la manifestation. Ces runions de concertation seront ncessaires si lon souhaite que les habitants de Morsang sapproprient cette manifestation

- La solidarit internationale ne doit pas rester une manifestation comme une autre dans la ville. Cette semaine est une vraie opportunit: de sensibiliser les citoyens, de les impliquer dans des projets de solidarit internationale. Cest aussi loccasion pour la ville de communiquer sur ces projets linternational. Il est ncessaire de discuter avec les lus sur les projets mettre en place ou soutenir. Parfois avec des faibles moyens il est possible de faire avancer significativement les choses. Sans les projets soutenir, la manifestation sessoufflera. La semaine sera donc loccasion de communiquer sur des actions concrtes.

- Commencer crer un rseau de partenaires en lien avec la ville pour les projets ports par les associations partenaires de la semaine. Effectivement, lappui des lus sera vital afin de mieux crdibiliser les dmarches des associations actives dans la solidarit internationale.

- Voir la question de lespace pour la prochaine manifestation si possible avec un stand ferm pour les confrences.

- Mieux communiquer le programme de lvnement via plusieurs support de communication (bulletin municipal, presse crite, site Internet de la ville, panneaux daffichage)

Mdecins dAfrique souhaite renouveler cette exprience lanne prochaine.

Loutaya MILANDOU Charge de Communication

d) Amnesty International groupe de lOrge


Points positifs:

- Pouvoir parler dAmnesty et communiquer sur un mouvement international dans une semaine sur la Solidarit Internationale.

- Lien avec dautres associations mme sil y avait peu de public pour changer et cration de nouvelles relations.

- Nouvelles informations apportes par les uns et les autres, trs enrichissant.

- Connatre ou complter ses connaissances sur les actions des autres associations.

Point amliorer:

- La communication autour de lvnement devrait tre faite plus en amont.

Conclusion:

Laction mrite dtre renouvele, en particulier les associations sur le plan international devraient toutes avoir un volet dducation auprs des collgiens et des jeunes en gnral.

e) Association Bogso Terre dAvenir

Pour Abta, jeune association morsaintoise, la Semaine a permis de:

- se faire connatre localement

- crer des liens avec diffrents partenaires

- sinstruire grce aux connaissances apportes par les participants

- contribuer informer et rflchir sur la solidarit internationale avec un fort impact sur le collge Jean Zay pour lequel de nombreuses actions ont t menes.

Aucune action nouvelle na t lance loccasion de cette manifestation et dans cette mesure lobjectif agir de cette Semaine na pas t atteint.

La majorit des courriers que nous avons envoys pour mobiliser autour de lvnement nont pas eu de rponse. Par exemple, sur les 16 coles maternelles et lmentaires de la villecontactes 1 seule a rpondu et est venue.

Nous navons pas eu de nouvelle adhsion mais avons enregistr une demande dinformation sur le festival FIBE 2011 (organis au Cameroun et pour lequel nous sommes partenaires).

De nouveaux jeunes, non impliqus dans les changes scolaires France Cameroun que nous animons, ont souhait envoyer des dessins au Cameroun et en recevoir en retour.

Nous avons bnfici dimpressions gratuites de la part de la ville de Morsang sur Orge.

Le collge Jean Zay a pris sa charge les aliments des repas du monde.

LUNSS Jean Zay a financ une partie du goter solidaire du 17 novembre.

La Croix-Rouge et la Ligue de lEnseignement ont financ le pot solidaire de clture.

Nous avons consacr environ 758 heures de bnvolat et 1642 euros pour mener bien les diffrentes actions pour la Semaine.

Pour lorganisation de la Semaine, nous navons pas bnfici de subvention.

Lorganisation, la communication, le sens et donc limpact que lon veut donner la Semaine dans notre ville dpendra de linvestissement de tous et des moyens qui seront allous.

Nous avons apprci cette aventure commune et rflchissons dj la prochaine dition qui aura lieu du 12 au 20 novembre 2011.

Nous proposerons une rencontre de prparation en avril 2011.


5. Les outils de mesure de limpact sur le public

Case messages

Livre dOr

Fresque des passages

Questionnaire sur la solidarit, avant et aprs lvnement

La case message lentre de lexposition a servie collecter toutes les formes dexpression pendant lexposition savoir des dessins, messages, pliages. Elle servait la fois de Livre dor, de Fresque des passages, de Case pour la collecte des rponses au questionnaire propos aux scolaires avant et aprs visite de lexposition sur la solidarit.

Ainsi, nous avons collect 22 dessins, 9 pliages, au minimum 52 messages (pour un groupe scolaire il tait plus fonctionnel de remplir une fiche unique en collectant lensemble des rponses plutt que de faire crire chaque lve).

Les dessins et les pliages ont t raliss exclusivement par des enfants. Certains ont demand que leur dessin parte au Cameroun et quils en reoivent un en retour. Les jeunes enfants ont fait un gribouillage pour laisser une trace de leur passage. Les enfants plus grands ont dessin sur divers sujets dont 4 dessins qui mentionnent directement ou indirectement la Croix Rouge, 1 dessin qui reprend le logo de mdecins dAfrique, 2 dessins qui ont trait au Cameroun et 2 autres lAfrique enfin 1 dessin portait sur Popi (petit singe mdiateur de lchange en maternelle).

Pour ce qui est des messages nous les classons en 4 groupes.

Le premier groupe concerne tous les messages de flicitations et remerciements pour lexposition (beau, riche, color, quel travail, refaire plus nombreux, ).

Le second groupe comporte les messages qui soulignent ce que lexposition leur a apport de concret (objets, photos, affiches, actions de solidarit, associations).

Le troisime groupe porte sur ce quon entend par solidarit internationale avant et aprs visite de lexposition. Lexamen des rponses des scolaires, visiteurs majoritaires de lexposition, montre que pour eux spontanment la solidarit cest aider en donnant de largent, de la nourriture, des vtements. Cest le mot solidarit頻 qui leur parle, le mot internationale passe vraiment au second plan. Lexposition et les animations durant la Semaine ont permis dtoffer leurs connaissances; ainsi avoir un toit, des droits, aller lcole sont des exemples cits aprs la visite de lexposition et non au tout dbut. Les collgiens ont souvent mentionn le ct concret de ce quils ont vu lexposition. Parmi les associations de solidarit internationale, la Croix-Rouge est la plus cite par les collgiens.

Enfin, le quatrime groupe porte sur tous les autres messages ou parties de messages qui nentrent pas dans les catgories prcdentes par exemple des rflexions sur lhomme, lavenir,

 
Envoyer Imprimer PDF

Vendredi 19 novembre, en bref Morsang sur Orge : La Semaine nationale de la solidarit internationale se poursuit.

A la Maison de la Citoyennet

Ds 08h nous amnageons la salle pour laccueil de la maternelle Langevin de notre ville. Nous dcrochons toutes les affiches du niveau maternel, les posons sur les tables pour une consultation plus aise par les petits. Nous rajoutons galement les objets concerns ct des affiches, dballons les lgumes exotiques dont ils pourront commenter laspect, la couleur, la forme, lodeur, etc

Vidoprojecteur install, ordinateur prt, film sur lentre en classe de la maternelle Bogso par, la sance vido nattend plus que les petits pour dmarrer.

Au collge Jean Zay

A 08H35 nous prsentons notre maman Chef du jour toute lquipe de latelier cuisine. Nous dballons la dcoration (tissu, nappes, objets en bois), les accessoires de cuisine et aliments apports (pierre traditionnelle pour craser, robot, condiments du Cameroun, bananes plantains, arachides).

Dans la prcipitation de cette journe folle nous avons oubli la musique!!! Il faudra la rapporter le plus tt possible au collge; encore une petite course qui va nous stresser

Pas le temps de rester plus longtemps pour faire notre sondage aux lves, il faut retourner rapidement la maison de la Citoyennet car lheure tourne. On verra tout lheure pour parler de solidarit internationale avec les lves et recadrer latelier cuisine dans le contexte national de la Semaine.

A la Maison de la Citoyennet

Comme prvu la maternelle Langevin arrive 08h55. La matresse a organis des petits groupes de 4 5 lves. Chaque groupe denfants est encadr par un adulte. Retrait des blousons, gants et charpes par petits groupes puis installation dans la salle pour la projection.

Dommage nous navons pas denceintes pour lordinateur du coup les enfants nentendent pas vraiment ce qui se dit. Une brve explication lissue de la projection aide leur comprhension.

Petite discussion aprs le film: quest-ce que les enfants font? Comment sont-ils habills? Est-ce que cest pareil chez nous? Les enfants pointent les diffrences et les ressemblances; pour eux luniforme que portent les enfants l-bas cest une blouse comme celle quils mettent ici pour faire de la peinture.

Enfin, passage sur les stands. La musique forcment a du succs: on peut toucher, essayer les instruments, cest vivant et a fait du bruit. Un autre groupe sarrte sur Boucle dor au Cameroun, la maman le lit, les enfants peuvent le manipuler dlicatement car cest un livre matire.Nouveau groupe, cette fois sur la cantine Bogso prsente sous forme de photos plastifies en format A5: comment se lavent- ils les mains, que font-ils aprs le repas sont autant de questions qui invitent nos jeunes visiteurs sexprimer. Laffiche autour des coles de Bogso montre quelques photos de fruits et lgumes l-bas; cest loccasion de leur prsenter des aliments pour quils essaient de les dcrire: un tubercule de manioc (lourd, marron), des gombos (vert, a ressemble un gros haricot vert), du gingembre de Bogso (a sent fort, a sent bon), etc Tranquillement, le groupe install dans le coin lecture coute lhistoire y a-t-il des ours en Afrique conte par Ren et ses collgues de Lire et faire Lire. Ct artisanat et petits objets divers les enfants dcouvrent un balai traditionnel, des objets en bambou (comme la chaise de Popi et Ada, un bateau et un hlicoptre)

Cest dj lheure de repartir! Nous navons pas vu pass le temps. Alors nous offrons nos cadeaux la classe: le jeu de Popi cr spcialement pour eux (memory avec des images de ce quil y avait dans lexposition), une planche sur les instruments de musique de lexposition, des graines semer (courges et mas du Cameroun), des coloriages sur des animaux dAfrique, deux posies de lcole maternelle de Bogso.

Sitt la maternelle repartie nous fonons chercher les disques de musique oublis et retournons latelier cuisine du collge. Tout le monde sactive, le poulet cuit dj dans sa sauce arachide, les lves pluchent les bananes plantains cuites pour le service. Pendant notre absence, les lves ont par exemple appris dcouper le poulet fum entier en portions et ont vu comment la pierre traditionnelle utilise au Cameroun a permis dcraser le pp頻, condiment pour la prparation de la sauce. Une fois le plat prt et le premier service lanc, tout le monde remercie la maman Chef du jour et nous la raccompagnons rapidement la gare de Savigny sur orge o elle prend son train en direction de St Denis. Il fallait absolument quelle rentre se reposer avant de reprendre son travail de nuit; elle tait arrive directement de son travail pour latelier cuisine!

A toute vitesse nous allons la Maison de la Citoyennet o nous rejoignons les lves du club Unesco qui ont commenc la visite. Complments dinformations, prsentations des lgumes frais achets cest dj lheure pour eux de rentrer au collge.

Nous prenons les photos sur la transformation du manioc, des lgumes frais et retournons rapidement latelier cuisine. Le second service va commencer, avec les enseignants et personnels de direction volontaires. Nous prsentons nos produits frais, le manioc, la pierre pour craser (que nous laisserons aprs au collge pour la prsenter aux jeunes conteurs), des condiments et quelques objets. Tout le monde apprcie le plat, dcouvre le poulet fum, se rgale avec les bananes plantains sauf une personne qui napprcie pas le mlange sucr sal ( chacun ses gots!). 13h55 la sonnerie du collge retentit, une prof se lve pour aller chercher sa classe de 5e qui va visiter lexposition la Maison de la Citoyennet. Vite, pas le temps de digrer ce succulent repas !!!

Le groupe denviron 15 lves de 5e de la Segpa du collge Jean Zay est arriv. Aprs le rituel (dfinir la solidarit internationale avant visite de lexposition) nous passons la dcouverte des affiches et objets de lexposition ainsi que des domaines dintervention des associations partenaires. Un change interactif stablit entre les lves et les deux associations prsentes (Abta et la Ligue). Cest lheure, avant de partir nous redfinissons ensemble la solidarit internationale.

Retour au collge pour rcuprer les affaires apportes (objets, tissus, lgumes, ); nous rendons le poste, rcuprons les photos de latelier cuisine, dposons la pierre au CDI et lensemble des photos de la Semaine.

Demain, dernier jour de cette Semaine de la solidarit internationale, nous allons prparer notre intervention et nos projections. Oui, nous rservons une surprise pour ce jour de clture

Vous trouverez prochainement la recette du poulet fum la sauce darachide et ses bananes plantains mres sur http://www.abta-association.org

Cest fini pour aujourdhui, demain et bonne lecture! Suzanne Ntomp

 
Envoyer Imprimer PDF

Jeudi 18 novembre, en bref Morsang sur Orge : La Semaine nationale de la solidarit internationale se poursuit.

Au collge Jean Zay

Ds 08H45 nous sommes en route pour latelier cuisine du collge Jean Zay. Notre maman Chef du jour y est dj depuis 08h30 avec ses dcorations et ses surprises. Pour notre plus grand bonheur elle a apport; une nappe en madras, un set de table dcor de la Martinique, des petites poupes locales de dcoration, des vtements, un beau chapeau, de la musique.

Nous aurons beau faire, essayer de mettre un chanteur traditionnel, les lves changeront systmatiquement de disque pour mettre Frankie Vincent (le clbre), Zouk machine ou Kassav. Il faut bien que jeunesse se passe Et puis, nous sommes encore jeunes nous aussi!

Blouse, charlotte, chaussons, a y est, tout le monde est prt dmarrer. Abta fait parler les lves sur la solidarit internationale (quest ce que cest? qui? comment? ) puis recadre latelier cuisine dans son contexte national.

Nous avons lhabitude maintenant, le premier travail consiste crire la recette au tableau. Chouette, cest encore la prof et la maman qui bossent

A nous! Installation des plans de travail, des planches dcouper, poubelles et couteaux et, premire tche, faire mariner les pilons de poulet. Humm, que a sent bon!!! Des odeurs de citron vert et dpices schappent de notre cuisine pour aller chatouiller les narines de ceux qui, plus loin, vaquent aux occupations studieuses qui prennent place habituellement au collge.

Direction la salle audiovisuelle du collge o la premire classe de 5e va visiter lexposition sur la biodiversit
co-organise par la maison de lEnvironnement de la ville et la fdration franaise des clubs Unesco. Comme dhabitude Abta fait parler les lves sur la solidarit internationale (quest ce que cest? qui? comment? ) puis recadre lexposition dans le contexte de la Semaine nationale de la Solidarit Internationale. Des photos prises sur le vif nous assurerons quelques souvenirs.

Retour en cuisine, tout se passe bien, les lves sont partis dcouper minutieusement la cive: un condiment qui ressemble un petit poireau mais qui est trs parfum et se rapproche de la ciboulette en got.

Oups, cest lheure, direction la Maison de la Citoyennet. Nous trottinons gentiment pour aller visiter lexposition avec une classe de 5ime. Abta pilote notre visite ainsi que la Ligue de lenseignement et Lire et Faire Lire. Puis nous rentrons rapidement au collge car lheure a tourn sans que nous ne nous en apercevions.

De retour latelier cuisine, le premier service dmarre, le poulet coco nous chatouille les narines les lves sont ravis et se rgalent. Nous changeons avec les convives sur la solidarit internationale, un grand classique pour nous dsormais.

Deuxime service, nous avons une petite place pour nous attabler, ne laissons pas passer cela! Trop bon!!!

Bon il faut retourner travailler, prparer la visite des maternelles demain matin, dplacer des affiches et mettre des objets alentour la hauteur des jeunes enfants qui viendront. Nous reprenons donc le chemin de la maison de la Citoyennet. Notre maman Chef du jour visite lexpo ainsi que deux autres jeunes et nous nous faisons un plaisir de les guider. Ils sont partis, dernier tour dhorizon sur ce qui pourrait manquer, tre encore trop haut. On verra demain, en attendant il faut aller faire des courses pour avoir des lgumes et des fruits exotiques prsenter sur le stand demain et puis il faut acheter les bananes plantains et les arachides de latelier cuisine du vendredi.

Vous trouverez prochainement la recette du poulet coco et son riz crole sur http://www.abta-association.org

Cest fini pour aujourdhui, demain et bonne lecture! Suzanne Ntomp

 
Plus d'articles...


Page 9 sur 11

Les Quizz de ABTA




GALERIE

bogso 811.jpg